AMI Infos & AMI Doc

  • AMI Infos

    Retrouvez nos dernières notes d'informations

  • AMI Doc

    Retrouvez nos documents médicaux

Doc médicale : travail sur écran

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le travail sur écran dans de mauvaises conditions peut engendrer de la fatigue visuelle, des troubles musculaires voire des troubles mentaux. Il peut être source d’inconfort et d’erreur

Disposer judicieusement les postes de travail, organiser soigneusement les tâches et installer au mieux le matériel concourent à protéger la santé des utilisateurs et à favoriser leur efficacité

La qualité du travail sur écran dépend aussi, de la façon de travailler et de la vue de l’opérateur... suite

Doc médicale: recommandations sanitaires : déplacements et missions, hors métropole et à l'étranger


Doc règlementaire : les secours en entreprise

LES URGENCES MEDICALES EN ENTREPRISE

Docteur, venez vite ! il y a un malade au 2éme ! ...

Combien de fois n’avons-nous pas entendu cet appel !
Avant d’alerter les secours, certains reflexes permettent d’agir au plus vite et efficacement.

Que faire devant une urgence médicale dans l’entreprise ?

Que doit-on faire ou ne pas faire ?
Qui alerter dans l’entreprise ?
Quel secours appeler ?

Cet aide-mémoire est destiné à vous aider dans la rédaction des consignes portant sur   l’organisation des secours médicaux en entreprise.

Il se veut également  une source d’information pour la prévention des risques professionnels.

Il appartient à chaque entreprise d’appliquer les consignes en fonction de ses besoins, de sa taille et de la nature des risques engendrés par son activité :

  • L’employeur prendra « les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs » (article L 4121-1 à 5, ancien L 230-2 du code du travail).
  • Le sauveteur secouriste du travail et le personnel infirmier trouveront les recommandations à respecter.

… mais votre médecin du travail reste l’interlocuteur privilégié pour tous conseils en la matière.


1. Textes
Le code du travail (articles R 4224-14,15 et 16, ancien R 241-40) disposer que l’employeur doit « prendre, après avis du médecin du travail, les dispositions nécessaires pour assurer les premiers secours aux accidentés et aux malades » et ce même en absence de service médical.
La rédaction des "consignes" fixe la conduite à tenir en cas d’urgence médicale.

L’article R 4224-14, ancien R.232-1-6 du code du travail stipule que « les lieux de travail sont équipés de matériel de premiers secours adapté à la nature des risques et facilement accessibles »

Cet article est complété par l’arrêté du 12 janvier 1984 qui stipule que le matériel et les consignes à observer doivent être installés au même endroit , facilement accessible aux secouristes. Les numéros d’urgence doivent y être répertoriés, notamment les secours internes (infirmerie) ou à défaut les secours externes.
Le contenu de ces trousses est établi par le médecin du travail qui précise en outre les conditions d’utilisation de ces trousses et de la délivrance éventuelle de ces médicaments en cas d’urgence.
La circulaire du 20 janvier 1997 rappelle qu’un protocole écrit, sous la responsabilité de l’employeur, doit comprendre toutes ces modalités et qu’il doit être présenté au CHSCT. Sur ce protocole sera noté le nom du médecin et le nom des utilisateurs ainsi que les circonstances de l’utilisation de cette trousse.
L’article R 4224-16, ancien R.241-40 indique que ce document reste à la disposition de l’inspecteur du travail.
—> Rappel: La mise en route du protocole d’urgence est fonction de la taille et des risques professionnels de l’entreprise.

 

2. ORGANISATION DES SECOURS DANS L'ENTREPRISE

EFFECTIFS

OBLIGATION
< 50 salariés 50 à 199 salariés 200 à 499 salariés ≥ 500 salariés
ETABLIR UN PROTOCOLE D'URGENCE NON

(sauf si travaux dangereux)
NON

(sauf si travaux dangereux)
NON

(sauf si travaux dangereux)
OUI
DISPOSER D'UNE TROUSSE DE PREMIERS SECOURS OUI OUI OUI OUI
FORMER UN SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL (SST) NON (sauf si > 20 salariés et travaux dangereux) NON (sauf si travaux dangereux) NON (oui si travaux dangereux) NON (oui si travaux dangereux>20sal)
DISPOSER D'UN(E) INFIRMIER(E) D'ENTREPRISE

ET

D'UNE INFIRMERIE
NON NON NON
(SAUF SI ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS)
OUI

Memorandum du GPO du COCT


Note du GPO relative au suivi des salariés par les SST


Calendrier des vaccinations 2018

La politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les conditions d’immunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis de la Haute autorité de santé.

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales « générales » et des recommandations vaccinales « particulières » propres à des conditions spéciales (risques accrus de complications, d’exposition ou de transmission) ou à des expositions professionnelles.
Le calendrier vaccinal