Présentation

  • Missions

    Découvrez ce que nous pouvons vous apporter

  • Centres médicaux

    Coordonnées complètes de tous nos centres médicaux en Ile-de-France

  • Adhésion

    Retrouvez tous les documents et conditions pour adhérer à notre association

  • Gouvernance de l'AMI

    Qui sont les membres de nos instances dirigeantes et consultatives ?

Commission de Contrôle

Cette instance consultative se compose de 9 membres issus des   entreprises-adhérentes :
  • 6 d’entre eux représentent les syndicats de salariés représentatifs au plan national
  • 3 autres sont nommés au titre des employeurs


Commission Médico-Technique

Cette instance de proposition se compose autour de la direction de plusieurs membres issus de l’équipe pluridisciplinaire.

Conseil d'administration

Cette instance décisionnelle se compose de 10 membres :
  • 5 d’entre eux choisis parmi les entreprises adhérentes représentent les employeurs.
  • 5 autres sont issus de la délégation représentant les salariés des entreprises adhérentes de la Commission de Contrôle.


Direction générale

Directeur : Docteur Pierre Thillaud : 01.48.78.55.05
Responsable du personnel : Madame Denise Gierdal : 01.48.78.77.17

Historique - Discours du Dr THILLAUD lors du cinquantenaire de l'AMI

L'histoire de l'A.M.I. est singulière, son origine l'est tout autant. Quelques explications sont en effet nécessaires pour justifier la célébration de son cinquantenaire en 2003 alors que son existence remonte à 1947.

C'est le 20 septembre 1947, à la demande de la Caisse d'Allocation Familiale qui souhaitait disposer d'un service de Médecine du Travail pour ses seuls salariés que Monsieur André MULLE, alors président de la Mutuelle Familiale de la Seine et de la Seine-et-Oise, décide de fonder l'Association Médicale Interentreprises. Il le fait avec l'aide de son premier président, Monsieur Alfred RICHARD, alors président des fameuses Oeuvres Sociales du Cinéma dont le souvenir circule encore sur les flancs de nos camions, et celle d'un premier médecin, le Docteur BRULE. Le siège de l' A.M.I. est à cette époque situé au 64, rue de la Chaussée d'Antin, déjà dans le IXème arrondissement.

Pour autant, la Loi du 11 octobre 1946 qui réaffirme les principes de la Médecine du Travail n'est pas encore très assurée et les adhérents se font rares, de sorte que l'A.M.I. doit interrompre ses activités le 31 décembre 1950.

Ce n'est qu'après la publication des Décrets de novembre 1952 précisant définitivement que toutes les entreprises petites, moyennes ou grandes, doivent organiser pour tous leurs salariés une Médecine du Travail, que l'A.M.I. prendra un nouveau départ, le vrai, celui qui justifie que nous nous retrouvions tous réunis aujourd'hui pour fêter son cinquantenaire.

C'est donc le 16 mars 1953, que toujours soutenu par Monsieur Alfred RICHARD mais également d'un certain nombre de Syndicats Professionnels et tout particulièrement, de la Confédération des Commerçants Détaillants de France et d'Outre-Mer, Monsieur André MULLE réanime l'A.M.I.

Dès 1954, notre Association dispose de ses propres locaux, au 52, rue Taitbout, qui abritent tout à la fois son siège social, son cabinet médical et ....sa cantine. La même année, elle s'équipe aussi de son premier camion-médical, un Renault Galion 2 tonnes, qui servira l'A.M.I. jusqu'en 1965.

En 1958, elle se dote d'un deuxième centre, le centre Clignancourt. Bien d'autres suivront au fil des ans....

En 1960, son siège est transféré au 22, rue de Châteaudun; puis en 1964, au 29, rue Bleue avant de gagner en 1994, le 2 rue de Châteaudun, toujours dans le IXème arrondissement de Paris.

Mais, bien plus qu'une succession d'adresses et une collection de centres fixes ou mobiles, l'A.M.I. c'est d'abord plusieurs centaines d'hommes et de femmes, ou, plus exactement, beaucoup de femmes et quelques hommes, qui depuis plus de 50 ans, la servent avec une qualité qui mérite d'être soulignée: la FIDELITE

FIDELITE de nos Présidents et de bien des Administrateurs, puisqu'à Monsieur Alfred RICHARD, Président-fondateur, succéda Monsieur Emile MAYEUX qui resta à ce poste jusqu'à sa mort en 1963.
Vînt ensuite Monsieur Roger STOLL, co-fondateur de la C.G.P.M.E., administrateur de l'A.M.I. depuis 1953, qui la présidera lui aussi jusqu'à sa mort en 1988. Son successeur, Monsieur Raymond FOUCAULT, fit preuve pour notre association d'un attachement sincère et lui prodigua un soutien sans faille jusqu'à son décès survenu en 2004.

De sorte qu'avec Monsieur Bernard DENIS, l'A.M.I. n'a eu que cinq Présidents.
Parmi les Administrateurs, nous citerons Monsieur Philippe ARMAND qui fut jusqu'en 2001 notre Vice-Président alors qu'il était entré au Conseil en ...1960.
Comment aussi ne pas rappeler la fidèle amitié du Général André LENORMAND qui conseilla l'A.M.I. et trois de ses Directeurs depuis 1958 jusqu'à sa mort en 1999.

Les Directeurs de l'A.M.I. aussi lui furent fidèles puisque Monsieur André MULLE l'a été jusqu'en 1962 et qu'avant nous son successeur, Monsieur Guy de MOUSTIER le fut jusqu'en 1981.
Et que dire de ce médecin-chef, à l'époque on pouvait encore s'exprimer ainsi, qui exerça, qui régna de 1960 à 1985 avec autant de bienveillance que d'autorité sur toute son équipe, sinon qu'il fut fidèle et attaché entre tous à l'A.M.I.; merci Madame Claire LEROY.

Cette FIDELITE caractérise tout autant bien des salariés de l'A.M.I., et sans donner de chiffres et encore moins de nombres d'années, car je connais quelque médecin particulièrement sensible à cet aspect de l'histoire qui ne me le pardonnerait pas, qui dépassent ou dépassèrent allègrement les 20, 25, 30 et même 35 ans d'ancienneté.

Le plus étonnant c'est que cette FIDELITE qu'inspire l'A.M.I. semble être contagieuse pour ceux qui de l'extérieur la servent.
J'en veux pour preuve, sans les citer tous, Messieurs POUDEROUX Père puis Fils qui aménagent nos centres depuis 1958; Messieurs HAUGUEL Père, Fils et Petit-fils qui assurent depuis 1947 tous nos travaux d'imprimerie...

Personnellement, je vois dans cette vertu cardinale faite de constance, d'exactitude et de vérité, le secret de la longévité et de la prospérité de l'A.M.I...